Logo Pape au Maroc - Fr
Logo Pape au Maroc - AR
Logo Pape au Maroc - EN
Logo Pape au Maroc - ESP
  • Une croix et un croissant : la croix chrétienne et le croissant musulman = la dimension de rencontre interreligieuse entre chrétiens et musulmans, la rencontre du pape François et du Commandeur des croyants à Rabat, 800 ans après la rencontre de François d'Assise avec le sultan.
  • Les couleurs des 2 pays : vert et rouge pour le Maroc, jaune et blanc (le fond) pour le Vatican.
  • Serviteur d'Espérance : le Saint-Père est Serviteur des Serviteurs de Dieu, mais c'est aussi la reprise du titre de la lettre pastorale de la CERNA remise au pape François lors de la dernière visite ad limina en 2015.
  • Le nom du Maroc écrit en arabe pour honorer le pays qui l'invite.
  • Il reste :

    Le Saint-Siège a diffusé ce samedi le programme du 28e voyage apostolique du Pape François, les 30 et 31 mars prochains.

    Ce court voyage sur un week-end sera essentiellement consacré à la capitale Rabat.

    Le Pape partira le samedi 30 mars à 10h45 de l’aéroport de Rome Fiumicino et arrivera à 14h à l’aéroport international de Rabat Salé. Après l’accueil à sa descente d’avion, il se rendra immédiatement au Palais royal pour la visite au roi Mohammed VI. Il s’adressera ensuite à la fois au peuple marocain, aux autorités, à la société civile et au corps diplomatique depuis l’esplanade de la mosquée Hassan.

    Il se rendra ensuite au mausolée du roi Mohammed V, puis à l’institut Mohammed VI de formation des imams, prédicateurs et prédicatrices, où il prononcera un salut, avant de conclure sa journée par une visite au siège de la Caritas diocésaine pour une rencontre avec les migrants, où il prendra également la parole.

    Le dimanche 31 mars, il se rendra au centre rural des services sociaux de Témara, ville située au sud de l’agglomération de Rabat. Il reviendra ensuite dans la capitale marocaine pour la rencontre à la cathédrale avec les prêtres et consacrés, ainsi que le Conseil œcuménique des Églises. Il y prononcera un discours ainsi que la prière de l’angélus.

    L’après-midi, il célèbrera une messe, avant de repartir vers Rome par un vol dont le départ est prévu à 17h15. Il atterrira à 21h30 à l’aéroport de Rome Ciampino.

    Aucun décalage horaire n’est à prendre en compte pour la journée du samedi, mais pour celle du dimanche, il faut compter une heure d’avance en Europe compte tenu du passage à l’heure d’été.

    Bien que la visite du Pape soit déjà dans l’horizon proche, au moment d’écrire ces lignes nous n’avons pas encore de programme définitif. Dès que nous l’aurons, le site du diocèse le publiera immédiatement, bien sûr.

    CE SUR QUOI NOUS POUVONS COMPTER

    Certains éléments sont clairs :

    1.-Tous les chrétiens qui le voudront pourront rencontrer le Pape lors de la célébration de la messe ; le « où » n’est pas encore décidé ; le « comment » accéder non plus ; mais je lance d’ores et déjà un appel pressant à y participer. Il faudra faire l’effort du déplacement, avoir de la patience pour l’attente, passer par les mesures nécessaires de sécurité, mais il faudra y être. Pour les chrétiens, l’eucharistie est le sommet et la source de toute vie chrétienne ; on peut dire que la messe avec le Pape sera aussi le sommet de sa visite et la source de tout ce qui découlera de sa présence parmi nous.

    2.-Il y aura aussi une rencontre interreligieuse ouverte à tous, Marocains et non Marocains. Ce sera probablement le moment d’écouter le discours du Pape adressé à tout le peuple marocain et aux étrangers présents dans ce pays. Moment à ne pas rater non plus !!! Si ce n’est pas possible d’être présents, il y aura toujours la possibilité de le suivre à la télévision.

    3.-Les prêtres, religieux, religieuses et représentants des Églises chrétiennes du Conseil Œcuménique des Églises auront aussi leur moment à eux.

    4.-Il y a d’autres actes habituels dans toutes les visites du Pape : la rencontre avec le Chef d’État qui l’accueille, une visite à une œuvre sociale de l’Église et les moments protocolaires à l’aéroport, à l’arrivée et au départ.

    L’IMPORTANT, C’EST L’ATTITUDE

    De toutes façons, plus importante que ce que le Pape va faire au Maroc est l’attitude avec laquelle il vient et avec laquelle nous devons l’accueillir.

    Il vient comme Pasteur universel, comme père de tous les chrétiens catholiques, comme personne de bonne volonté qui veut rencontrer tous ceux qui, eux aussi, sont de bonne volonté. Et pour tous, il se présente comme « Serviteur de l’espérance » ; il vient donc nous remplir d’espoir, nous donner de la force, nous relever de nos découragements, nous insuffler de l’enthousiasme; il vient nous annoncer l’Évangile.

    De notre part, il faut ne rater pas l’accueil : il ne s’agit pas d’un dieu, mais d’une personne humaine comme nous. Il n’est pas l’objectif, mais le moyen ; l’objectif, c’est le Christ. Il est l’instrument et le doigt qui signale le Christ, et la voix qui proclame son message, l’Évangile… Notre préoccupation et notre souhait ne doivent pas être de lui serrer la main ou de réussir à avoir un selfie avec lui. L’attention doit se porter sur l’écoute de sa parole, sur l’accueil du message qu’il nous porte, avec des mots et avec des gestes (tels que le fait de venir visiter des pays des périphéries, de vouloir visiter une œuvre social).

    « Quand le sage signale le soleil avec son doigt, l’idiot regarde le doigt », dit un proverbe. Le Pape n’est pas le soleil ; il est le doigt ; regardons le soleil, qui est Christ, et non le doigt.

    NOUS PRÉPARER DÈS CE MOMENT

    Peut-être vous avez déjà reçu une collection de fiches à travailler en groupe, en famille ou personnellement.

    Il s’agit d’un effort que le diocèse fait pour faciliter la préparation de tous à la visite du Pape. Elles portent sur plusieurs thèmes :

    • L’Église et le Pape
    • Le document “Serviteurs de l’espérance”
    • Le dialogue interreligieux : 800 ans après la rencontre de François et le sultan.
    • La doctrine sociale de l’Église

    Ce ne sera pas possible de tout traiter avant l’arrivée du Pape, mais les matériaux resteront à notre disposition pour les utiliser jusqu’à la fin de l’année. Il faut commencer, chacun dans l’ordre qu’il préfèrera et de la façon la plus facile, mais il faut se mettre en chemin.

    Le Pape arrive : préparons-nous !

    P. Cristóbal López

    Des fiches pour se préparer à accueillir le Pape